Les erreurs médicales à Lyon

Claire Pichon, avocat au Barreau de Lyon, met ses 30 années d'expérience au service des victimes atteintes dans leur intégrité physique. Spécialisée dans les procédures liées aux erreurs médicales et aux accidents médicaux, Maître Pichon met toute son énergie, son savoir-faire et son habileté au service de votre démarche. Quelles que soient les circonstances de la survenue de votre accident médical, nous vous donneront toutes les informations sur les démarches à accomplir en vu d'être indemnisé.

tous les professionnels de santé sont responsables en cas de faute.

Qu’est-ce qu’une erreur médicale ?

 

La médecine n'est pas infaillible et le "risque zéro" n'existe pas.

 

Médecins, chirurgiens, dentistes, kinésithérapeutes... tous les professionnels de santé sont responsables en cas de faute. Pour cela, il faut prouver que leurs soins n'ont pas été "consciencieux, attentifs, diligents et conformes aux données de la science à l'époque des soins".

 

Les conséquences de leurs manquements seront alors indemnisées par leur compagnie d'assurance.

Dans quels cas parle-t-on d'erreur médicale ?

 

  • Si un diagnostic tardif a compromis vos chances de guérison ou de survie
     
  • Si une maladresse chirurgicale a entraîné des séquelles invalidantes (lésions d'un organe ou d'un nerf voisin lors d'une opération, perforation en cas de chirurgie digestive, déchirure sphinctérienne ou lésions occasionnées au bébé lors d'un accouchement....)
     
  • Si l'équipe médicale a commis des négligences dans votre surveillance
     
  • Si le traitement ou l'acte chirurgical qui vous a été proposé ne vous a pas apporté le résultat attendu (prothèses orthopédiques-hanche genoux-, chirurgie ophtalmologique réfractive -myopie astigmatie, chirurgie esthétique, soins dentaires...)
Dans quels cas parle-t-on d'erreur médicale ?

Pourquoi faire appel à notre cabinet d'avocat à Lyon ?

Nous étudierons la stratégie la plus adaptée à votre cas parmi les deux options procédurales suivante : 

 

  • en saisissant la CRCI (commission régionale de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux).
  • en saisissant le juge des référés du Tribunal de Grande Instance (si les soins litigieux ont été dispensés par un praticien libéral ou au sein d’un établissement privé) ou du Tribunal Administratif (si les soins ont été dispensés à l’Hôpital).
     

Qu’il s’agisse d’une expertise CRCI ou d’une expertise judiciaire cette étape est la phase décisive de votre dossier et il convient de la préparer avec la plus grande application.

Nous vous conseillons vivement de vous faire assister de notre cabinet et/ou d’un médecin conseil bien rôdé à ce type d’exercice.

Nous disposons d’un réseau de médecins avec lesquels nous collaborons régulièrement et serons en mesure de vous aiguiller vers le médecin adapté à vos besoins.

Qu’il s’agisse d’une expertise CRCI ou judiciaire, si les conclusions de l’expertise médicale sont favorables, nous nous chargeons d'obtenir l'indemnisation des préjudices occasionnés, soit par l'assureur du médecin, de la clinique ou de l'hôpital en cas de faute médicale avérée, soit par l'ONIAM en cas d'accident médical non fautif.

 

N'hésitez pas à contacter notre cabinet d'avocats à Lyon pour toute demande d'information. 

Faites-vous accompagner par notre cabinet d’avocat à Lyon

Demande de renseignements


* information(s) obligatoire(s)

Ses certificats et diplômes 

  • Certificat de spécialisation en droit du dommage corporel
  • DU prise en charge des patients en état végétatif chronique et pauci-relationnel en 2018 – Faculté de médecin de Saint Etienne
  • DIU évaluation des traumatisés crâniens
  • DIU traumatisés cranio-cérébraux, aspects médicaux et sociaux
  • DIU traumatisme crânien de l'enfant et de l'adolescent - syndrome du bébé secoué
  • Membre de l'ANADAVI (association nationale des avocats de victimes de dommages corporels)

Situer le cabinet


65 Rue du Président Edouard Herriot 69002 Lyon

Claire Pichon met ses 28 années d'expérience à votre service pour vous soutenir et faire valoir vos droits de victime devant les instances compétentes.

Quelles sont les erreurs médicales ?

 

Qu'il s'agisse d'une erreur médicale ou d'un accident médical, la procédure d'indemnisation passe inévitablement par l'organisation d'une expertise médicale, étape clef du processus.

 

Vous pouvez nous contacter : 

 

  • si vous avez contracté une infection nosocomiale (ou infection liée aux soins) au cours de votre hospitalisation
  • si vous avez contracté le virus de l’Hépatite C à l’occasion d’une transfusion sanguine
  • si l’équipe médicale a tardé à diagnostiquer une maladie et que ce retard vous a fait perdre une chance de guérison ou a fait perdre une chance de survie à l’un de vos proches
  • si à l’occasion d’un geste chirurgical, un organe ou un nerf voisin de celui opéré a été lésé et que cette atteinte vous laisse des séquelles invalidantes
  • si le traitement ou l’acte chirurgical qui vous a été proposé ne vous a pas apporté le résultat attendu (prothèse orthopédique : hanche-genou, chirurgie ophtalmologique réfractive, myopie, astygmatie, chirurgie esthétique, soins dentaires) ...

 

Faites appel à notre cabinet spécialisé pour engager une procédure d'indemnisation des conséquences d'une erreur médicale ou d'un accident médical.
 

Claire Pichon met ses 30 années d'expérience à votre service pour vous soutenir et faire valoir vos droits de victime devant les instances compétentes.